Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Arrêts maladie : l’idée du gouvernement qui inquiète les patrons et... les syndicats

L’exécutif envisage de mettre à la charge des employeurs une partie des arrêts maladie, afin de réaliser 900 millions d’euros d’économies.

Une fois n’est pas coutume, syndicats et patronat pourraient s’unir…contre le gouvernement. Pas pour les mêmes raisons, certes, mais l’inquiétude se fait grandissante dans les deux camps. En cause: la possibilité de voir les arrêts maladie en partie pris en charge par les entreprises.

Aujourd’hui, la Sécurité sociale prend en charge 50% du salaire au-delà de trois jours de carence, et une grande partie des entreprises versent un complément comme le prévoit leur convention collective. Le projet du gouvernement, révélé par Les Echos, serait de faire prendre en charge quatre jours par les entreprises au-delà des trois jours de carence, pour les arrêts de moins de huit jours. De quoi économiser 900 millions d’euros.

Le patronat vent debout
Sachant que le coût des arrêts de travail augmente régulièrement -notamment à mesure que l’âge du départ à la retraite est repoussé- ce projet a de quoi inquiéter le patronat.

Le Medef, la CPME et l’Union des entreprises de proximité (U2P) ont ainsi adressé un courrier commun au Premier ministre pour lui signifier leur désaccord, rapportent Les Echos. Elles déplorent notamment la mise en place d'une "charge nette nouvelle" qu'elles ne peuvent "accepter".

Les syndicats, eux aussi, voient cette possible mesure d’un mauvais œil. Outre le fait de ne pas avoir été consultés, ces derniers craignent que les salariés les plus fragiles ne pâtissent de ce désengagement de l’État. L’annonce de l’exécutif pourrait intervenir dès le mois de septembre. Ce qui lui promet une rentrée sociale des plus agitées.

Y.D.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik