Villeurbanne : que sait-on de l'auteur de l'attaque mortelle à l'arme blanche ?
 


Villeurbanne : que sait-on de l'auteur de l'attaque mortelle à l'arme blanche ?

Une personne – de nationalité afghane et demandeur d'asile – a été interpellée après une attaque au couteau et à la fourche de barbecue qui a fait au moins un mort et huit blessés à Villeurbanne. Trois personnes sont toujours dans un état grave.

Un homme a attaqué plusieurs personnes à l'arme blanche en banlieue de Lyon ce 31 août. Une personne de 19 ans est décédée et au moins trois personnes sont en état d’urgence absolue. Au moins 5 autres ont été blessés. Le RAID est intervenu sur place, à la station de métro Laurent-Bonnevay de Villeurbanne.

L'auteur a été arrêté et placé en garde à vue pour «assassinat et tentative d'assassinats», a fait savoir le parquet de Lyon. Selon Le Point, l'assaillant serait un homme âgé de 33 ans et de nationalité afghane. Selon BFM TV, il est inconnu des services de police et de renseignements et serait demandeur d'asile selon une source policière de l'AFP. Interrogé par la police, il aurait tenu un «discours flou» et n'aurait pas expliqué les raisons de son geste. Il aurait commis son attaque au moyen d'un couteau de cuisine et d'une grande fourchette à barbecue. Le parquet national terroriste n'a pour l'heure pas été saisi. Des analyses toxicologiques ont été diligentées, l'auteur de l'agression mortelle étant connu des pour des addictions aux stupéfiants.

Selon Valeurs Actuelles, il s'appellerait Sultan Marmed Niazi.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et diffusée par de nombreuses chaînes de TV, on voit un homme à la peau mate, barbe noire courte, bien taillée, sweet capuche noir et baskets rouges avec une lame et une petite fourche dans une main discutant avec des hommes, avant de jeter ses armes puis s'accroupir à la sortie d'un ascenseur du métro.

    Il a réussi à toucher, à ouvrir le ventre d'une personne

Les autorités ont dans un premier temps fait état d'un deuxième suspect en fuite, mais le parquet et une source policière ont ensuite démenti l'existence d'un second auteur.

Lors d’une brève déclaration à la presse sur place, Gérard Collomb, le maire de Lyon, a affirmé que l’auteur de l’agression avait visé «des personnes qui attendaient leur bus dans un endroit très fréquenté». Il a été maîtrisé à la fois par la foule et les services de sécurité des transports de la ville alors qu'il s’enfuyait vers le métro.

«Il y avait un monsieur à l'arrêt du 57 qui s'est mis à mettre des coups de couteau dans tous les sens», a témoigné auprès de l'AFP une jeune fille au débardeur taché de sang. «Il a réussi à toucher, à ouvrir le ventre d'une personne. Il a mis un coup de couteau dans la tête à un mec, il a ouvert l'oreille à une dame sur l'arrêt du bus», a-t-elle encore rapporté des sanglots dans la voix.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik