Du nouveau matériel cubain pour le programme rizicole
 


Du nouveau matériel cubain pour le programme rizicole

Considérés comme une nouveauté dans le secteur industriel national spécialisé dans la fabrication d'outillage et de matériel agricole, les transporteurs automoteurs pour la culture rizicole, d'une capacité de sept tonnes, vont bientôt enrichir le parc matériel des entités consacrées à la production de cette céréale dans le pays.

HOLGUIN. — Considérés comme une nouveauté dans le secteur industriel national spécialisé dans la fabrication d'outillage et de matériel agricole, les transporteurs automoteurs pour la culture rizicole, d'une capacité de sept tonnes, vont bientôt enrichir le parc matériel des entités consacrées à la production de cette céréale dans le pays.

L’Unité d’entreprises de bases de fabrication de matériel agricole « 26 Juillet », appartenant à l’Entreprise mécanique Holguin, travaille déjà à l'assemblage des dix premières unités de la Série Zéro, qui a son origine dans un prototype conçu par des spécialistes cubains, en collaboration avec une entreprise de la République populaire de Chine.

Le projet est assuré à partir de 60 % de composants importés, y compris les moteurs, les pompes et les éléments de rodage, tandis que le reste est fabriqué et conçu dans l'entité d'assemblage, dont les structures métalliques des châssis, réservoirs, plateformes de support moteur et pièces du tapis.

L'ingénieur Julio Gallego Torres a expliqué qu'il s'agit d'un équipement unique en son genre, idéal pour travailler dans des conditions de forte humidité, comme c'est le cas à Cuba, où les équipements du genre conçus pour être remorqués sont difficilement utilisables.

Parmi ses nouveautés technologiques, notons son fonctionnement au moyen de systèmes hydrostatiques, ce qui est possible grâce à l'installation d'un moteur à combustion interne qui assure la mise en marche d'une série de moteurs hydrauliques.

« Ce sont des machines conçues pour augmenter la productivité. Elles recevront le riz des grandes moissonneuses et l’achemineront vers les camions en attente près des champs. Ainsi, les moissonneuses-batteuses évitent les arrêts des coupes, qui se produisent lorsqu'elles doivent décharger directement le riz récolté dans les camions », a-t-il ajouté.

La contribution systématique de l’Unité d’entreprises « 26 juillet » au programme se traduit également par la livraison de lots de transporteurs automoteurs d'une capacité de 3,5 tonnes, de charrues et herses pour la préparation des sols et la culture, ainsi que de charrettes à usages divers.


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik