Plus d’un million deux cents mille citoyens des habitants de Deir Ezzor regagnent leurs zones
 


Plus d’un million deux cents mille citoyens des habitants de Deir Ezzor regagnent leurs zones

Le 5 septembre 2017 n’était pas un jour ordinaire pour le gouvernorat de Deir Ezzor, mais un jour glorieux où un grand accomplissement avait été réalisé et le siège imposé par le réseau terroriste « Daech », en soutien direct apporté par les Etats-Unis, aux habitants de la ville et à sa garnison des héros de l’armée arabe syrienne, a été brisé par cette armée qui avait mené les combats brutaux jusqu’à l’expulsion du terrorisme et la cessation de trois années dures dont la ville avait fait l’objet.

A ce jour il y a deux ans, précisément à 14h00, les unités de l’armée, qui avaient franchi des centaines de kilomètres, ont brisé le siège imposé à la ville de Deir Ezzor par les terroristes de « Daech » pendant plus de trois ans pour qu’il soit le siège le plus long d’une ville tout au long de l’histoire, durant lequel le réseau takfiriste avait perpétré les plus odieux crimes contre les civils dont le nombre avait dépassé les 70 mille.

 Après que l’armée ait brisé le siège, l’Etat a immédiatement débuté via les parties publiques et en collaboration avec les personnalités civiles, les organisations populaires et les syndicats, la réanimation de la ville et de sa banlieue en faisant tout effort pour que le cycle de production commence.

En outre, les unités de l’armée ont déminé les différentes zones libérées, ainsi que les routes principales qui lient le gouvernorat aux autres gouvernorats en vue de faciliter le retour des habitants de Deir Ezzor à leurs maisons dans les quartiers libérés de la ville et de sa banlieue.

Selon les informations données par le gouvernorat, le nombre de citoyens qui étaient retournés à leurs maisons dans le gouvernorat de Deir Ezzor après la fin du siège jusqu’à présent, a atteint plus d’un million deux cents citoyens.

Les établissements de services et les départements gouvernementaux ont commencé à retourner au gouvernorat, puisque l’action des unités de la police, des affaires civiles, de l’immigration et des passeports, des banques, de la poste, des unités des sapeurs-pompiers, des conseils des villes et des municipalités, a été réactivée, simultanément avec l’élimination par les chantiers des décombres, en plus de l’ouverture des rues et la réhabilitation du réseau des eaux usées.

Deir Ezzor-SANA


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik