Dogan Presse Agence France | Actualite | Politique | Journal
 


Programmé au plus haut niveau du pays

Le génocide des Tutsi du Rwanda Florent Piton La Découverte, 276 pages, 18 euros

En trois mois (1994), environ un million de martyrs, une moyenne de 10 000 morts par jour. Les Tutsi résidant au Rwanda, exterminés par familles pour « crime de naissance », mais aussi des milliers de démocrates hutu opposants à la dictature raciste, et de ce fait considérés « traîtres à leur ethnie »… Le dernier génocide du XXe siècle est parfois défini comme un génocide de proximité commis par des voisins sur leurs voisins, ce qui ne signifie nullement qu’il exprimait une fureur populaire spontanée : l’existence de listes de personnes à abattre, l’encadrement des tueurs par les politiciens locaux et nationaux, le rôle des FAR (forces armées rwandaises)… tout confirme que le carnage avait été décidé et planifié au plus haut niveau du pays. Même si certains hommes politiques français s’obstinent à prétendre avoir été pris au dépourvu, afin de toujours occulter les livraisons d’armes aux génocidaires ou la présence au Rwanda de barbouzes (type Paul Barril) ayant leurs entrées à l’Élysée. Et ce au plus fort des massacres.

Jean Chatain


:

Photos de l'article

Video de l'article

Articles similaires

 

France

Politique

Economie

Jeunesse

Culture

Technologie

Cinema Guichet

Valence ville

Drome

SPORT

Sante

Vidéos les plus vues

Monde

LE TOP 6 DES ARTICLES


siber güvenlik