«Tout le monde déteste la police» : marche blanche à Nantes...

«Tout le monde déteste la police» : marche blanche à Nantes en hommage à Steve Maia Caniço

 A Nantes, des centaines de personnes ont pris part à une marche blanche en hommage à Steve Caniço décédé après une chute dans la Loire lors de la fête de la musique en 2019. Selon le parquet, le drame a eu lieu au moment de l'intervention policière.

Une marche blanche en hommage à Steve Maia Caniço s'est tenue le 21 juin à Nantes (Loire-Atlantique), deux ans après le décès du jeune homme de 24 ans, tombé dans la Loire. Selon les dernières conclusions du parquet de Rennes, Steve Maia Caniço a chuté lors de «l'intervention de la police nationale» venue disperser le rassemblement.

«Tout le monde déteste la police», pouvait-on entendre dans le cortège parti de la préfecture de Loire-Atlantique vers 18h.

Comme le rapporte notre reporter Nadège Abderrazak, les forces de l'ordre ont refusé l'accès au quai Wilson aux proches de Steve Maia Caniço, lieu où a disparu le jeune Nantais. Ils ont notamment motivé leur refus par l'absence de déclaration de l'événement en préfecture.

«Je suis là pour rendre hommage à Steve et dénoncer les agissements de la police [et] les ordres de la préfecture. Ce qui s’est passé il y a deux ans est scandaleux», a dénoncé une participante au micro de RT France.

Peu après cette marche, un autre rassemblement également interdit a débuté à la place du Bouffay à l'appel du groupe Nantes révoltée. L’appel à manifester va au-delà de l’hommage à Steve Maia Caniço. Nantes révoltée dénonce en effet «le discours sécuritaire hystérique et contradictoire» du gouvernement qui «autorise la Fête de la musique, sans fête ni musique».

Très vite, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre en début de soirée.


: